Projet d'installation sur la façade de la maison ATD Quart Monde à Rennes, France, projet en cours d'étude.

 

 

 

 

Le Projet de la Maison ATD quart monde s’élabore à partir d’une série de sculptures en miroir qui s’intitule CESIUM, ou j’utilise comme matériau des morceaux de miroir brisé. Cette série se déploie autour de la question du miroir, son double, mais également autour des formes de représentation humaine à travers le masque, notamment les masques africains et leurs pouvoirs symboliques.

 

La lumière représente un élément central dans projet, le choix du miroir est emblématique et repose sur plusieurs raisons : son lien inaltérable à la lumière, son caractère paradoxal à la fois dangereux pour l’aspect coupant du verre, et par l’utilité précieuse qui peut en être faite, son aptitude à la diffraction de la lumière et son analogie au diamant, enfin, la relation au paysage et à l’homme, le rapport à l’image et son double.

 

L’idée de pouvoir interagir avec la lumière en utilisant le miroir est une notion fondamentale dans le projet, c’est un écho symbolique au mouvement ATD, une transcription de la notion d’espoir. Mon intention est de recentrer l’attention de cette rue autour d’une forme d’apparition dans le paysage. Produire une « radiance » de lumière qui puisse devenir un repère dans le quartier, et au-delà, dans la ville.

 

Ma proposition dans les formes se définit comme une cristallisation de la façade, à la manière d’une roche qui se serait transformée et se serait cristallisée sur une partie du bâtiment, comme un diamant brut. Cette intervention prend naissance à partir de l’architecture même, avec laquelle elle fait corps et se déploie en étoile en soulignant un axe qui joue le rôle d’une invitation. Cet axe provoque la curiosité de tous et laisse supposer qu’il y a une raison interne à cette transformation externe, et qu’elle est à découvrir au sein même de la Maison ATD Quart Monde.

 

Le projet est clairement de construire une sculpture « en mouvement » de par son interaction à la lumière qui change constamment selon les saisons et les heures de la journée. Le traitement « minéral » de la façade vise à recréer un point d’attraction dans cette voie sans issue, la transformation de cette architecture, la réflexion de la lumière lui donne un caractère unique dans le paysage. Les perspectives qui se dessinent dans le miroir accentuent la dynamique de cette transformation, les formes renvoient directement à une sensation d’élévation, à l’énergie de l’éclair, à la lumière, source d’espoir, de chaleur mais surtout à la quête d’un futur à imaginer, et à construire ensemble.
 

 

 

 

 

 

Les Nouveaux commanditaires 

Eternal network 

Fondation de France 

Fondation ATD Quart-Monde