Premier volet, dans le cadre de la Biennale internationale du verre de Strasbourg, d’une trilogie qui se poursuit à la Maison Rouge, Fondation Antoine de Galbert (17.10) et à la Galerie Patricia Dorfmann (24.10), Paris.

Vernissage : jeudi 1er oct. à 18h30

 

texte de Audrey Teichmann

 

Unique dans le paysage des écoles supérieures d’art en France, l’atelier Verre de la HEAR développe des approches techniques et théoriques, situant le matériau dans le champ de la création contemporaine. Matière noire est le fruit d’une résidence de Baptiste Debombourg conduite au printemps 2015 au sein de l’école.

« Si le geste initial de l’artiste se manifeste souvent par la destruction de matière ou d'objet, la construction d’environnements insolites à partir de ces éléments
constituent l’acte central de sa pratique de sculpteur. Brisé, déchiré, démantelé, le support, auquel il accorde peu d’importance, est ensuite recomposé et ennobli au travers d’oeuvres radicales et visuellement puissantes qui réinventent notre quotidien avec ironie, distanciation, et parfois violence. » Cécile Godefroy
 

Coordination pédagogique :
Yeun-Kyung Kim, Art-Objet, atelier Verre
HEAR / Haute école des arts du Rhin

La Chaufferie est ouverte les vendredi,
samedi et dimanche de 14h à 18h.

 

Visuel : © Réserves du Musée zoologique de Strasbourg — courtesy Galerie Patricia Dorfmann - Paris / Galerie Krupic Kersting - Cologne

 

www.hear.fr